COVID-19 : #IGCATHOME

Témoignages de nos étudiants en confinement

#IGCATHOME: Témoignages de nos étudiants en confinement

J’espère que tout le monde va bien ! Nous, nos étudiants et nos intervenants nous manquent ! Alors, on est allé aux nouvelles, pour savoir comme ça se passe chez eux en ce moment !

Team déprime ou au contraire Team Belle vie ? On vous fera découvrir chaque jour un témoignage différent, d’un(e) de nos étudiant(e)s ou de nos intervenant(e)s (et oui eux aussi ont joué le jeu!)

L’idée est de se soutenir les uns les autres pendant ce confinement, en pouvant échanger sur notre façon de vivre et de s’adapter à la situation.

Témoignage n°1 : Ewan, étudiant en Mastère 2 RH

 » Le confinement aka la meilleure période de l’année.

Pour moi, c’est télétravail en totale autonomie depuis lundi dernier (encore mieux installé qu’au bureau). Plus de corvée de café, plus de photocopieuse à débourrer, je peux enfin travailler sur des dossiers de fond sans être interrompu ! Alors évidemment la vie trépidante des enfants et maris de mes collègues me manque cruellement, tout comme leurs résumés des films de la veille, mais c’est la dur loi d’une période de restriction…En appartement avec ma colocataire, elle aussi en télétravail, la routine s’est facilement installée. On se voit le moins possible dans la journée, comme ça aux repas on a l’impression de rencontrer quelqu’un dans la journée.

Étant quelqu’un qui avait l’habitude de sortir tous les soirs de la semaine, un avantage non négligeable du confinement est le temps libre dégagé (et des économies qui me permettront de m’offrir cette semaine au SPA que je mérite tant).

Les activités hors du travail sont multiples : Mise à jour des playlists, dépoussiérer ma bass qui ne servait plus que de déco, ranger l’appart’, faire du sport (activité jusque là inconnue) en préparation du summerbody (physique jusque là inconnu), prendre le temps de faire des recherches de qualité pour mon mémoire, prendre le temps de cuisiner et mon activité préféré : DORMIR.

Merde, je sais pas si vous avez déjà tenté des nuits de plus de 6H, ce que c’est bon Oo. Faut absolument le recommander aux gens !Le reste du temps est consacré a prendre des nouvelles des potes qui vivent moins bien ce confinement ou à de grosse session gaming ( J’avoue tout, en tant qu’ancien geek, rester une semaine, voir plus bien entendu, chez moi sans sortir, devant l’ordi est un challenge d’une simplicité désolante ).Grosse hâte d’avoir l’annonce du président pour un confinement de 45 jours !

Mon bilan ? Super expérience, 5 étoiles, à réitérer !Courage à tous ! On en est même pas à la moitié alors j’espère que vous kiffez !

La bise de loin ! »

 

PS : LES BESOINS EN SANG RESTENT LES MÊMES BOUGEZ VOUS POUR ALLER DONNER EN COLLECTE OU À LA MAISON DU DON SANG / PLASMA / PLAQUETTES MERCI

(Ça vous permettra de sortir et les muffins au caramel au beurre salé lors de la collation sont siiii bon)

Etudiant

Témoignage n°2 - Le télétravail, ces choses qu’on aurait du me dire avant de commencer..

Entre ce que l’on imagine et la réalité, parfois l’écart est grand.. ! Alors on s’entraide et on se partage les bons conseils ! Et souvenez-vous… c’est temporaire !  Et vous, vous vous organisez comment ? 💪

« Pyjama de jour, oreillers calés dans mon dos, ordinateur portable posé sur les genoux et téléphone en mode sonnerie. Le télétravail, c’est la vie !�Are you really ready for it ? Quand on est en télétravail, au début, on se dit que c’est génial, et puis rapidement… On déchante.

Les premières étapes à passer :

#1 : j’ai mal au dos. Oui, travailler de son lit ou de son canapé va vous broyer le dos.
Nous vous conseillons d’aménager un espace dédié : n’utilisez pas tout l’espace de votre appartement au risque de faire tomber de la carbonara sur votre clavier. #RIPpetitlardon Cet espace de travail, il faut pouvoir le quitter et y revenir plus tard : c’est le meilleur moyen de ne pas céder aux tentations : télévision, netflix…

#2 : au bout de deux heures, je n’en peux plus. Vous êtes seul(e) face à votre écran et au bout de deux heures, vous êtes épuisé(e) et la journée vous paraît interminable.
C’est normal !
Les interactions quotidiennes avec vos collègues (si si vous savez, quand vous allez prendre des bonbons dans le bureau d’à côté pendant vos pauses !) vous permettent de micro-couper vos activités. Pensez à faire des listes de tâches . Quand vous avez terminé un dossier, faites une pause , envoyez un message à un ami, appeler un collègue en visio… Et passez ensuite à la tâche suivante.

#3 : j’ai faim (tout le temps) L’ennui, ça creuse ! Résistez… ou pas ! 😉
Mais essayez de ne pas manger en même temps que vous travaillez, c’est une habitude dont on ne se défait pas facilement ! #paquetdeM&M’senpromo
Mangez des amandes , c’est bon pour la santé ! 😉

Entre autres, petits tips du télétravail :

Habillez-vous ! Il ne vous viendrait pas à l’idée de venir en pyjama au travail ? (dois-je vraiment rajouter “prenez une douche” ?…) #jesuisdigne 
Faites un petit ménage de printemps avant de commencer, ça éclaircit les idées et l’espace. (le week-end, pas le mardi de 10h à 11h !) 
Gardez vos horaires de bureau, pas de “si si, je t’assure, je suis hyper productif de 4h38 à 5h22 du mat’, c’est fou” 
Gardez le contact avec vos collègues, parlez ! Ecrire c’est bien mais parler c’est mieux, même pour dire “on mange quoi ce midi ?”

Vous pouvez même vous faire un 
appel vidéo en mangeant pour vous souvenir de l’époque où vous mangiez avec vos collègues ! – Le plus important dans le télétravail,

c’est de vous organiser. Trouvez vos repères, votre routine pour être le plus performant possible ! »

En savoir plus sur IGC

Contactez-nous






  • +50
    Professeurs
    et professionnels
  • +4800
    Etudiants
    diplômés depuis 1986
  • +200
    Offres de stages
    et d'emplois par an
  • 22
    Elèves
    par classe en moyenne